Baobabul Spiru Ha’Aretz

Este ceva in scandalul de la Spiru Haret care imi reaminteste un pasaj despre baobab / baobabi din Micul Print al lui Saint-Exupéry. Va invit sa-l recitim impreuna in original:
……
-C’est bien vrai, n’est-ce pas, que les moutons mangent les arbustes?
-Oui. C’est vrai.
-Ah! Je suis content.
Je ne compris pas pourquoi il était si important que les moutons mangeassent les arbustes. Mais le petit prince ajouta:
-Par conséquent ils mangent aussi les baobabs?
Je fis remarquer au petit prince que les baobabs ne sont pas des arbustes, mais des arbres grand comme des églises et que, si même il emportait avec lui tout un troupeau d’éléphants, ce troupeau ne viendrait pas à bout d’un seul baobab.
L’idée du troupeau d’éléphants fit rire le petit prince:
-Il faudrait les mettre les uns sur les autres…
Mais il remarqua avec sagesse:
-Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit.
-C’est exact! Mais pourquoi veux-tu que tes moutons mangent les petits baobabs?
Il me répondit: “Ben! Voyons!” comme il s’agissait là d’une évidence. Et il me fallut un grand effort d’intelligence pour comprendre à moi seul ce problème.
Et en effet, sur la planète du petit prince, il y avait comme sur toutes les planètes, de bonnes herbes et de mauvaises herbes. Par conséquent de bonnes graines de bonnes herbes et de mauvaises graines de mauvaises herbes. Mais les graines sont invisibles. Elles dorment dans le secret de la terre jusqu’à ce qu’il prenne fantaisie à l’une d’elles de se réveiller. Alors elle s’étire, et pousse d’abord timidement vers le soleil une ravissante petite brindille de radis ou de rosier, on peut la laisser pousser comme elle veut. Mais s’il s’agit d’une mauvaise plante, il faut arracher la plante aussitôt, dès qu’on a su la reconnaître. Or il y avait des graines terribles sur la planète du petit prince… c’étaient les graines de baobabs. Le sol de la planète en était infesté. Or un baobab, si l’on s’y prend trop tard, on ne peut jamais plus s’en débarrasser. Il encombre toute la planète. Il la perfore de ses racines. Et si la planète est trop petite, et si les baobabs sont trop nombreux, ils la font éclater.
“C’est une question de discipline, me disait plus tard le petit prince. Quand on a terminé sa toilette du matin, il faut faire soigneusement la toilette de la planète. Il faut s’astreindre régulièrement à arracher les baobabs dès qu’on les distingue d’avec les rosiers auxquels ils se rassemblent beaucoup quand ils sont très jeunes. C’est un travail très ennuyeux, mais très facile.”
…..
Cred ca e destul de clar ce e de facut …


Page Ranking Tool

About Dr.A

Scientist, tech enthusiast, husband and father. Romanian expat. Dupa 3 ani in Japonia, o noua pagina se deschide la Paris.
This entry was posted in Politica pe înțeles. Bookmark the permalink.

14 Responses to Baobabul Spiru Ha’Aretz

  1. Pingback: Relativism platonicianizant - Dr.A's Canapé

  2. Pingback: Cum a distrus M$ presa romaneasca · Dr.A's Canapé

  3. Pingback: Relativism platonicianizant · Dr.A's Canapé

Leave a Reply

Your email address will not be published.